Un Grand Prix nordique, dès 2012 ?

Publié le par Patrice Dusablon

Après un Grand Prix dans le rue de Manathan, Bernie Ecclestone vient de dévoiler son second projet d'importance, le GP du Grand Nord. Selon la presse britannique, Ecclestone envisagerait une course sur glace, afin de contribuer au spectable et surtout assurer l'aspect "mondial" du championnat de F1. "Le nord est un enjeux géostratégique majeur  et la tendance s'amplifiera avec le temps. Et si c'est important, nous devons être là, c'est aussi simple que ça" déclare Bernie.

 

bernie-ecclestone 1245667c

 

Selon certaines indiscrétions, le Grand Prix du Grand Nord serait en alternance sous bannières canadienne et russe, mais la Norvège et le Danemark aurait également signalé leurs intérêts. Et vous l'aurez compris, l'aspect russo-canadien est cher au yeux de Bernie "D'une certaine manière, les constructeurs serons heureux d'apprendre que nous aurons maintenant deux courses en Amérique du nord, tout en étant en Russie" ricana le petit rabougri en se frottant les mains. "Et en prime, les nuits durent six mois dans le nord" renchérit Bernie, laissant entendre que la course devrait se dérouler de nuit.

 

Histoire à suivre... pour le prochain poisson d'avril !

Commenter cet article

Thierry 02/04/2010 13:16


Loin de moi l’idée de noyer le poisson, mais il faut bien avouer que s’il est facile de se faire prendre au filet d’un bon scénariste de gags, démêler la ligne rédactionnelle purement authentique
de celle du pêcheur de gogos se révèle particulièrement difficile.

Pour preuve, le poisson d’avril 2009 imaginé par Caradisiac. La rédaction de ce site rapportait que Michael Schumacher revenait à la compétition pour remplacer Felipe Massa que Luca di Montezemolo
avait trouvé un peu léger au Grand-Prix de Melbourne. Quelques mois plus tard, Schumacher faillit bien remplacer Massa dans un autre contexte. Et en 2010. Schumacher est revenu à la compétition,
fût-ce chez Mercedes…


The game HHH 02/04/2010 00:11


Sacré Pat, tu m'as ben eu. Mais après l'idée des raccourcie, on sait plus à quoi s'attendre avec le vieux sénile.