Schumacher : "Hé, on y va!"

Publié le par Patrice Dusablon

Lorsque Michael Schumacher annonça son retour en F1, il déclara sur son site Internet avoir "retrouvé le feu sacré". Selon ses propos, sa motivation est au top "Je suis déjà très excité à l'idée de retourner dans un cockpit de F1. D'autant que mon ancien appétit pour la course est de retour". Malgré ses 41 ans, Schumi vient de passer de la parole aux actes ces derniers jours, en effectuant 1150 kilomètres au volant d'une GP2, dont 580 furent couverts au cours de la dernière journée du 14 janvier. Pour comparaison, la distance d'un Grand Prix compte 305 kilomètres. He oui, le Kaiser à faim!

47093642 schuap466

Mais surtout, Schumacher fut rapide! Avec un meilleur chrono en 1'24"621, Schumi est déjà allé plus vite que le meilleur temps des essais de fin de saison GP2 à Jerez, début octobre. Giedo van der Garde avait été le plus rapide en 1'25"291. Seul Kamui Kobayashi, qui fut titularisé chez Sauber pour 2010, était allé encore plus vite que lui le 30 octobre 2008 (1'24"262). Certains diront que Michael n'a pas ressenti tous les G d'une F1, ce à quoi il répond "Vous pouvez tout de même pratiquer la communication avec les ingénieurs et la sensation d'être sur la limite."  D'autres ont même cherché dans ses tests un avantage indu pour Schumi enver Rosberg. Des propos qui n'épatent pas Norbert Haug "Qui le souhaite peut louer une GP 2 et s'entraîner dans son coin".


Quant à l'organisateur de la série, Bruno Michel, il est ravi de la con tribution de Michael  "L’analyse de Michael Schumacher et son feedback sont fantastiques, et le staff technique qui a pu travailler avec lui cette semaine est positif sur le fait qu’ils ont beaucoup appris durant cette semaine pour le développement de la voiture de 2011." Pour sa part, Schumi est plus que satisfait de ses essais, dont ses résumés sont positifs sur les trois journées d'essais, bien que la pluie c'est malheureusement montrée lors des deux première journées. Voici ses commentaires suites aux trois journées d'essais.

Jour 1

"La journée fut bonne, surtout que j'ai pu piloter une voiture qui se rapprochait d'une Formule 1 moderne pour la première fois depuis longtemps. Malgré une météo contraire à nos espérances, tous mes sens étaient en alerte maximale - ne serait-ce que pour cela, ça valait la peine de le faire. Malheureusement, c'était toujours trop trempé pour sortir avec les slicks. Je les ai essayés à deux reprises mais j'ai dû revenir aux puits immédiatement. e me suis senti confortable sur la piste dès le début, et bien sûr j'aimerais grandement remercier l'équipe et la série GP2 pour cette opportunité."

Jour 2

"Ce fut un grand pas en avant aujourd'hui car nous avons pu piloter à peu près 90% du temps en conditions sèches. Nous avons même fait deux longues durées qui ont été bonnes et constantes. Ces journées ici à Jerez en valent définitivement la peine car même si je n'étais pas en train de piloter je passerais mon temps à discuter avec les ingénieurs, travailler sur les réglages et préparer la saison."

Jour 3

"J'ai vraiment pu piloter beaucoup aujourd'hui et tout a fonctionné à merveille. Je suis très heureux de la façon dont les essais se sont déroulés ici. Nous avons bien travaillé, les temps et la constance étaient biens, nous avons pu faire tout ce que nous avions prévu de faire. Je me sens en forme, je me suis immédiatement senti confortable dans la voiture - hé, on y va!"

Publié dans Actualité

Commenter cet article