Kimi voit le dernier point stop

Publié le par Patrice Dusablon

Par Patrice Dusablon

 

Kimi Räikkönen a terminé son premier rallye à titre de pilote officiel du WRC, ce samedi au Rallye de Jordanie. Le Finlandais ouvre son score personnel à l’issue de cette 3ème manche de la saison, avec une 8ème place finale à 12 minutes 30 de Loeb, ce qui lui permet de marquer 4 points au championnat des Pilotes et apporte 6 points à Citroën Junior Team. Räikkönen fut appliqué et mesuré dans son approche, ayant pour unique cible le dernier point stop. Il dû miser sur la régularité plus que sur l’attaque pour voir la fi de son premier rallye, bien qu’il ait enregistré quelques belles performances notamment en battant plusieurs fois Federico Villagra.

 

 

Pour son copilote Kaj Lindström, cette épreuve marque déjà de nets progrès dans l’adaptation de l’ancien Champion du Monde de F1 aux spécificités du rallye : "Jusqu’à présent sur cette course, nous n’avons fait que 5 changements dans les notes entre les premiers et les seconds passages. A mon avis, certains des pilotes aux avant-postes ont probablement fait plus de changements que cela ! C’est très bien, je suis très satisfait des progrès que nous avons réalisés. "

 

Kimi est également satisfait d’avoir pu engranger de l’expérience "Nous n’avons pas trop attaqué aujourd'hui, car il n’y avait plus grand-chose à gagner. Il était important d’apprendre et d’acquérir de l’expérience sur ce terrain, " explique-t-il. "C’était une épreuve extrêmement difficile avec les spéciales les plus compliquées qu’il m’ait été donné d’affronter. Nous avons atteint notre objectif d’être à l’arrivée sans faire de grosses erreurs. Chaque jour, je me sens mieux dans la Citroën C4 WRC. "

 

raikkonen vettel malaisie

Kimi et Vettel son de bon ami

 

Avec ce bon résultat, s’il permet de créer une dynamique positive pour la suite de la saison, il est loin d’être assuré que Kimi fera un retour en F1 en 2011. Depuis que Christian Horner a récemment admis que la venue de Räikkönen dans l’équipe en 2011 était une "idée intéressante", les rumeurs vont bon train sur un éventuel retour en F1 du Finlandais chez Red Bull Racing au côté de Sébastian Vettel. Mais celui-ci a refusé de confirmer l’arrivé probable de Kimi à Milton Keynes "Kimi et moi sommes de bons amis, mais au final, je ne me soucie pas de savoir qui se trouve dans l’autre voiture parce que je veux toujours le battre. Je ne sais pas ce que l’équipe a prévu. Et à la fin, cela en va du choix de Kimi. Il a besoin de voir comment il se sent."

 

Si nous sommes plusieurs à avoir notre opinion sur la question, Kimi ce laisse encore jusqu’à la mi-saison pour y réfléchir "Je dois dire que j’apprécie le monde du rallye jusqu’ici. Il est impossible de le comparer à la F1. Ce serait comparer un carré à un triangle. Tout semble plus relax et amical. Tout le monde est très accueillant et je peux rester moi-même." déclare Kimi ce mercredi. Il parla plus précisément de son avenir vendredi "Je me sens pilote de rallye. Je ne pense ni au passé, ni au futur, même lorsque l’on me pose la question. Bien sûr, je vais devoir, tôt ou tard, prendre une décision concernant mon avenir. Mais ce ne sera pas avant la seconde partie de la saison, au plus tôt. Tout est possible mais je dois savoir comment je m’habitue au rallye avant de prendre une décision. Je ne fais que débuter et, jusqu’ici, je m’amuse."

 

Mais pour le moment, la seule chose que l’on peut faire, s’est de lui souhaiter bonne chance pour le prochain Rallye de Turquie, du 16 au 18 avril.

 

Interview Kimi Shakdown (anglais)

 

Commentaires Kimi Räikkönen 31-03-2010

 

"Je n’ai jamais prétendu qu’un rallye pouvait se transformer en vacances mais je dois dire qu’on se sent très bien en Jordanie.

 

Après le shakedown, j’ai pu me relaxer sur une terrasse en regardant la Mer Morte. Nous avons une vie tellement mouvementée que ces moments de vide sont importants. On voyage beaucoup, il faudrait prendre davantage de temps pour contempler les paysages. J’ai passé ma vie dans les aéroports, sur les circuits, dans des hôtels. Je veux m’amuser cette année.

 

C’est une nouvelle expérience pour moi d’être en Jordanie. Tout est quasiment nouveau cette année. L’ambiance et la façon de travailler sont différentes par rapport à la Formule Un mais le défi est encore plus important.

 

J’y pensais ce matin lors du shakedown. Je dois encore faire des kilomètres avec la Citroën C4 WRC. Je prends le départ d’un rallye sur terre face à des experts de la discipline. C’est difficile mais les jours à venir vont être intéressants. La priorité est d’apprendre.

 

Le shakedown de ce matin était assez difficile. Et je crois que certaines portions du rallye vont être du même type. C’était une bonne préparation. Pour moi, l’important est d’être à l’arrivée. C’est une épreuve aussi atypique, il faut parcourir toutes les spéciales. Nous avons fait de bonnes reconnaissances. Il faisait chaud et l’air conditionné ne fonctionnait pas sur la voiture. Etrangement, il faisait plus frais dans la voiture de course lors du shakedown. Il y a une énorme entrée d’air sur le toit qui laisse entrer de l’air frais dès que la voiture prend de la vitesse.

 

J’en suis encore à l’étape de la découverte. Le temps que je dois gagner viendra de mon apprentissage. Si tout se passe bien, je voudrais faire quelques bons temps. Souhaitez-moi bonne chance... "

 

Commentaires Kimi Räikkönen 02-04-2010

 

"Je ne voudrais rien dire qui pourrait ne pas me porter chance durant la dernière journée mais tout se passe très bien pour nous en Jordanie. Je ne ressentais aucune pression avant le rallye. La priorité était de prendre de l’expérience. Et ça vient.

 

Il reste beaucoup de kilomètres avec cette dernière journée qui devrait représenter un nouveau défi. Je suis habitué aux températures chaudes en F1, ce n’est pas le problème. En parlant de F1, quelqu’un m’a dit que c’était le Grand Prix de Malaisie ce week-end. Je ne l’avais pas réalisé avant qu’on ne m’en parle.

Je me sens pilote de rallye. Je ne pense ni au passé, ni au futur, même lorsque l’on me pose la question. Bien sûr, je vais devoir, tôt ou tard, prendre une décision concernant mon avenir. Mais ce ne sera pas avant la seconde partie de la saison, au plus tôt. Tout est possible mais je dois savoir comment je m’habitue au rallye avant de prendre une décision. Je ne fais que débuter et, jusqu’ici, je m’amuse.

 

Ce qui m’a surpris le plus en Jordanie, c’est la façon dont les routes sont modifiées entre le premier passage de la matinée et le second passage de l’après-midi. C’est comme deux rallyes différents. Il y a beaucoup plus de grip lors du deuxième passage. Je me sens aussi beaucoup plus en confiance car je suis déjà passé une fois sur les routes.

 

C’est une nouvelle démonstration de l’importance de l’expérience en rallye. Je le savais dès le départ. On ne peut pas gagner directement. Nous sommes là où nous pensions être. Heureusement, nous n’avons pas fait d’erreurs. Juste deux tête-à-queue et un tout-droit. Cela signifie que nous avons la possibilité d’emmagasiner cette expérience qui nous manque.

 

Ceci dit, ce rallye reste très difficile pour moi. Je dois apprendre un nouveau style de pilotage et une nouvelle façon de régler la voiture, autant que trouver la meilleure façon de prendre des notes. Il y a beaucoup de données à enregistrer en peu de temps. Mais je suppose que si c’était simple, tout le monde le ferait... "

Publié dans Actualité

Commenter cet article

nicolas 26/04/2010 06:54


Salut,
Je vous rend visite afin de vous montrer une créa concernant le nouveau venu en rallye Kimi Räikkönen
http://www.nicolaslizier.com/article-creation-nicolas-kimi-raikkonen-wrc-49215338.html

Bonne journée
Nicolas
Graphiste